Skip to the content

Planification de la retraite

À votre retraite, vous commencerez à recevoir des prestations mensuelles qui vous seront versées pour le reste de votre vie. Dans le Régime des CAAT, les dates de retraite sont flexibles, de sorte que vous pouvez partir à la retraite quand bon vous semble. Qui plus est, d’autres précieux avantages sont compris dans votre pension : une protection contre l’inflation et des prestations de survivant. Ces avantages protègent le pouvoir d’achat de votre pension et offrent de la tranquillité d’esprit.

Nous sommes là pour vous aider à prendre votre retraite. Avant que la date ne vous prenne au dépourvu, assurez-vous de bien réviser le processus afin de faire que votre passage à la retraite soit des plus aisés.

Quel sera le montant de ma rente?

Votre pension DBplus est calculée au moyen d’une formule qui vous permet de prévoir le montant de votre pension annuelle au moment de votre retraite. Chaque année, vous recevrez un relevé indiquant le progrès de la valeur de votre rente jusqu’à la fin de l’année précédente.

Pour plus de détails sur la formule de retraite DBplus, découvrez la section ci-dessous.

La formule est composée de deux éléments :

  • Pension de base annuelle garantie (payable à partir de l’âge de 65 ans) – calculée à la fin de chaque année. 
  • Augmentations SMI – appliquées au début de chaque année.

1. Pension de base annuelle garantie

  • La rente promise accumulée dans l’année courante, calculée à la fin de chaque année de cotisation sur le total de vos cotisations et des cotisations de contrepartie égales de votre employeur. La formule emploie un facteur de retraite comme multiplicateur pour calculer votre rente. Le facteur de rente est établi en fonction de la politique de capitalisation du régime et se situe actuellement à 8,5 %.

8,5 % x les cotisations totales au cours de l’année* = votre pension de base annuelle garantie

*À noter que le total des cotisations de l’année correspond à la fois à vos cotisations et aux cotisations équivalentes versées par votre employeur, ce qui double la valeur de votre pension.

2. Augmentations SMI

  • On entend par « augmentation SMI » le montant ajouté à la pension totale promise de l’année précédente. Elle est appliquée au début de chaque année que vous participez, sous réserve de la politique de financement du Régime. Les augmentations SMI se fondent sur l’augmentation annoncée de l’indice du salaire moyen dans l’industrie (SMI).
  • L’indice du SMI représente l’inflation salariale au Canada, dont la moyenne s’établit à 2,2 % au cours des 20 dernières années.
  • Les augmentations SMI, une fois appliquées, deviennent une partie intégrante de la rente qui vous est promise. Autrement dit, elles sont cumulatives – chaque année, les améliorations sont ajoutées au total la pension de l’année précédente.

Prestations promises à l’égard des services passés** x taux d’augmentation du SMI

**Les prestations promises à l’égard des services passés constituées jusqu’à la fin de l’année précédente, y compris toutes les augmentations SMI passées.

Obtenir une estimation de votre rente

Vous n’avez qu’à entrer quelques données de base, et la calculatrice vous fera état de vos dates de retraite projetées et les montants estimés de votre rente. Grâce à la calculatrice de la rente, vous pouvez envisager autant de scénarios de retraite que vous voulez.

Quand puis-je commencer à percevoir ma rente?

Avec DBplus, vous pouvez prendre votre retraite et commencer à toucher votre rente à l’âge de 65 ans, ou dès l’âge de 50 ans avec une réduction. Le taux de réduction varie de 3 % à 5 % par année, selon le niveau de capitalisation du régime. Initialement, le taux de réduction pour les départs anticipés à la retraite a été fixé à 3 % pour chaque année où vous avez moins de 65 ans. Le taux réel dépendra des modalités du Régime en vigueur au moment où vous partirez à la retraite.

Votre pension continue de croitre si vous continuez de travailler après vos 65 ans.

Votre pension renferme d’autres avantages de grande valeur

D’autres précieux avantages sont compris dans votre pension du Régime des CAAT : une protection contre l’inflation et des prestations de survivant. Ces avantages protègent le pouvoir d’achat de votre pension et offrent de la tranquillité d’esprit.

Protection contre l’inflation

  • Votre pension est dotée de protections conditionnelles contre l’inflation qui sont calculées selon les changements à l’indice des prix à la consommation (IPC) de l’année précédente.
  • La protection contre l’inflation, lorsqu’elle est accordée, est incorporée à votre pension au 1er janvier. Le nouveau montant est effectivement votre nouvelle rente viagère, de sorte que la protection contre l’inflation de chaque année s’applique à la fois à votre hausse précédente au même titre et à votre rente globalement.
  • Les hausses au titre de protection contre l’inflation sont sous réserve du taux de capitalisation du Régime et sont octroyées lorsque le Régime est entièrement capitalisé. Depuis leur introduction, les protections conditionnelles contre l’inflation ont été accordées chaque année sans faute. À l’heure actuelle, elles sont offertes jusqu’à au moins le 1er janvier 2021.

Comment les augmentations sont-elles calculées?

Les augmentations à titre de protection contre l’inflation se calculent sur 75 % de l’IPC, jusqu’à une augmentation maximale de 8 %. Ces dernières années, en raison des faibles taux d’inflation, les augmentations ont rarement dépassé les 2 %. Si l’IPC d’une année donnée ne s’apprécie pas, aucune augmentation n’est appliquée aux pensions l’année suivante.

Prestations de survivant

  • Votre rente inclut également une pension viagère pour votre conjoint survivant admissible, égale à 60 % de la rente viagère que vous touchiez en date de votre décès. La protection contre l’inflation est appliquée à la rente de votre conjoint survivant de même qu’elle l’était à votre rente viagère.
  • Si vous avez un conjoint admissible lorsque vous partez à la retraite, vous aurez le choix soit de la rente de survivant de 60 %, soit de celle de 75 %. Si vous choisissez la rente de survivant de 75 %, votre pension viagère fera l’objet d’une réduction actuarielle pour tenir compte du cout plus élevé de la rente de survivant, et cette réduction sera permanente.
  • Si vous n’avez pas de conjoint admissible quand vous prenez votre retraite mais entrez en relation conjugale par la suite, ce conjoint peut avoir droit à la rente de survivant de 60 %.

En plus de ces avantages, le Régime des CAAT offre une garantie minimale de 60 mois. Si vous décédez avant que le total des versements de votre rente égale 60 fois le premier versement (c.-à-d., moins de cinq ans après que vous prenez votre retraite), et si vous n’avez aucun conjoint ni enfant admissible, le bénéficiaire désigné reçoit un paiement égal à 60 fois le premier versement de votre pension moins ce qui vous a déjà été versé ou a été versé à vos héritiers.

Assurer une transition simplifiée vers la retraite

Lorsque vous serez prêt, adressez-vous au Service des RH de votre employeur afin de faire commencer le processus de départ à la retraite.

Évitez les retards dans vos prestations

La séparation et le divorce sont les premières causes de retard dans les débuts de versement de rente. Si vous et votre conjoint vous séparez ou divorcez au cours de votre participation au Régime, veuillez communiquer avec nous afin de savoir ce que vous devez faire avant que nous puissions traiter votre pension.

L’omission d’une preuve d’âge – le vôtre ou de votre conjoint – peut aussi retarder le processus. Les documents suivants sont des preuves d’âge acceptables : tout document émis par le gouvernement fédéral ou provincial qui indique clairement la date de naissance du titulaire (p. ex., passeport, extrait de naissance, carte de citoyenneté, permis de conduire, etc.), à l’exception des cartes d’assurance-maladie. N’oubliez pas : il nous faut une preuve d’âge avant de pouvoir effectuer les versements.

Commencer à toucher vos rentes de l’État

Vous pouvez demander le commencement des versements de vos rentes du Régime de pensions du Canada à n’importe quel moment après vos 60 ans et de la Sécurité de la vieillesse à partir de vos 65 ans. Assurez-vous de demander ces prestations au moins six mois avant la date où vous souhaitez commencer à les recevoir.

  • Pour connaitre le montant des prestations gouvernementales auxquelles vous êtes admissible et pour obtenir les informations nécessaires ainsi que les formulaires de demande de vos rentes du RPC et de la SV, il faut communiquer directement avec Service Canada.
  • Pour plus d’informations, visitez le site Canada.ca ou composez le 1 800 O-CANADA.
Contact Us Image

Vous avez des questions? Contactez-nous

L'équipe des Services aux participants du régime de retraite des CAAT est là pour répondre à vos questions.